Apocalypse bebe - PRIX RENAUDOT 2010 by Virginie Despentes

Posted by

By Virginie Despentes

Show description

Read Online or Download Apocalypse bebe - PRIX RENAUDOT 2010 PDF

Similar audible audiobooks books

Vaterland.

Hitler hat den Krieg gewonnen - Nazideutschland beherrscht ganz Europa. Das ist das Horrorszenario in Robert Harris' frivolem Politthriller.

Dreizehn bei Tisch

Mehr als einmal hat girl Jane ihren Gatten, Lord Edgware, zur Hölle gewünscht. Doch als der Haustyrann eines Tages tot in seiner Bibliothek aufgefunden wird, beschleicht Meisterdetektiv Hercule Poirot der Verdacht, dass guy ihn auf eine falsche Fährte locken will. Denn welches Motiv soll woman Jane gehabt haben, da Lord Edgware doch kurz vor seinem Tod in die Scheidung eingewilligt hat?

Additional resources for Apocalypse bebe - PRIX RENAUDOT 2010

Example text

Je te dépose chez toi ou tu m’accompagnes ? — Comme tu le sens. Peut-être que tu préfères garder la confidentialité sur ton contact ? — Garder quoi sur mon quoi ? T’es vraiment pas bien, toi… T’as de la chance de me rencontrer, dis donc, parce que toute seule, t’étais pas au bout de tes peines. La Hyène ralentit devant un passage pour piétons, laisse passer une femme enceinte en hochant la tête : — T’as vu sa gueule, celle-là ? Ne me dis pas qu’elle aurait pas pu réfléchir un peu avant de se reproduire… y en a, rien ne les arrête.

En free lance, tu peux faire beaucoup de notes de frais ? — Quel rapport ? — Je ne sais pas. Moi qui suis salariée, je suis très surveillée, là-dessus. - 40 - Charitablement, elle s’abstient de me répondre qu’on ne boxe pas dans la même division. — J’ai faim. On va s’arrêter pour manger vers son lycée, je connais un italien très bien là-bas. On a quitté le quartier chinois, on passe entre les tours de la station Télégraphe, le quartier se fait plus désolé, moins commerçant. — Tu m’as dit que tu préférais que j’attende, pour le père ?

Les gamins autour de la table sont particulièrement doux, comparés à ceux que je croise d’habitude, les uns avec les autres. Ils s’invectivent, se bâchent, mais ne s’agressent pas. On ne repère aucun tyran parmi eux, ni l’habituelle crânerie des - 50 - petits Parisiens riches. Et je les trouve calmes, quand ils parlent de Valentine. Le côté chaudasse ne rend pourtant pas très populaire, de nos jours. Ceux-là sont résignés à ne pas faire vraiment partie de l’élite. Ils sont entre défaillants. Ils n’ont pas l’ivresse juvénile de leurs homologues de Neuilly : ils savent déjà ce que rater veut dire.

Download PDF sample

Rated 4.49 of 5 – based on 23 votes